Routes

Lorsque vous venez à Zamora, ne manquez pas de visiter ses différentes régions, puisque chacune d’elle est différente des autres et chacune offre une particularité unique, et donne l’occasion de suivre une route provinciale qui vous surprendra par son originalité et ses paysages, coutumes et populations variés.

– La route de la montagne : elle traverse les cantons de Sanabria et de Carballeda et présente le paysage le plus sauvage et le plus montagneux de la province, le Parc naturel du lac de Sanabria étant la richesse touristique la plus emblématique. Sans oublier sa version artistique : l’ensemble de monuments historiques et artistiques de Puebla de Sanabria, les nombreux villages à l’architecture populaire, le monastère de San Martín de Castañeda. Les fêtes et les processions, les traditions et la gastronomie nous rappellent déjà la Galice toute proche.

– La route de la Culebra : cet itinéraire mêlent des aspects paysagers, tels que la Réserve nationale de chasse de la sierra de la Culebra, et d’autres, artistiques, populaires et ethnographiques : Villardeciervos, ensemble monumental historique et artistique ; Moveros, centre potier par excellence. Côté gastronomie, il faut mettre en relief l’excellente viande de veau d’Aliste et les savoureux et très recherchés champignons.

– La route de l’argent traverse la province du sud au nord, et inclut les monuments de la capitale, Benavente, le monastère cistercien Santa María de Moreruela. Les lagunes de Villafáfila, en Tierra de Campos, constituent un ensemble de lagunes qui abritent une grande variété d’oiseaux migrateurs.

– La route del Duero : elle traverse la province de Zamora d’est en ouest en commençant par Toro, l’un des meilleurs exemples de village médiéval déclaré ensemble historique et artistique, avec de nombreux monuments parmi lesquels la collégiale de style roman, des palais, des couvents et des maisons à blasons, sans oublier ce vin exquis d’appellation d’origine. L’itinéraire se termine dans le canton de Sayago, et les impressionnantes gorges du Duero lors de sa descente vers le Portugal, dont les Arribes ont été déclarés Parc naturel.

– La route des vallées de Benavente : Croisée des chemins, Benavente est pratiquement le point final de la route de l’argent, dans la province de Zamora, sur le chemin des terres de León. Centre important dans l’histoire espagnole, la ville obtient un rôle important au XIVe siècle qui se maintiendra jusqu’au XIXe siècle. Les vallées des rivières Tera, Orbigo, Cea et Eria qui l’entourent offrent un itinéraire complet d’archéotourisme, nous transportant jusqu’au Néolithique et se poursuivant jusqu’à la romanisation de ces terres.

Por la Capital

Por la Provincia

Caminos Jacobeos